Archives Radio Monde

Archives du forum Radio Monde

Décembre 2017

DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets


    Richard Z Sirois

    Partagez
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 47
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Richard Z Sirois

    Message par Carl Fiset le Sam 6 Oct - 22:00

    www.canoe.com

    RADIO
    Richard Z Sirois ne regrette rien
    Agnès Gaudet
    Le Journal de Montréal
    06-10-2007 | 18h24
    La résidence secondaire de Richard Z Sirois se trouve dans les studios de CKOI depuis 26 ans. L'ex-RBO a fait plusieurs fois le tour du cadran de la radio et il anime aujourd'hui le retour à la maison avec deux p'tits gars qui tripaient sur lui à l'âge de cinq ans, Les Justiciers Masqués.

    Z n'a jamais perdu la flamme des ondes, depuis qu'il a fait ses premières armes avec RBO à CIBL en 1981, alors étudiant en communication à l'UQAM comme ses copains Guy A. Lepage, André Ducharme et Yves Pelletier. Il y a un an et demi, il a même laissé tomber l'équipe de recherche de Tout le monde en parle pour joindre à nouveau les rangs de CKOI après un remplacement de Noël de deux semaines qui lui a redonné la piqûre.

    «Je me sentais mal avec Guy A., avoue Z, mais l'offre de CKOI était intéressante et Guy m'a donné sa bénédiction. Alors j'ai plongé», dit-il.

    Richard Z aimait son boulot dans l'ombre de Tout le monde en parle, mais il n'a pas regretté son choix. La radio a toujours été son premier choix, son dada, sa passion. C'est derrière le micro, dans l'intimité des studios, qu'il se sent le plus à l'aise.

    PAS DANS LES SOULIERS DES BOSS

    Depuis un an et demi donc, Richard Z Sirois s'est joint aux Justiciers Masqués, Sébastien Trudel et Marc-Antoine Audette. Les gars ont dans la vingtaine, ils sont fous et rebelles. Z, lui, apporte sa maturité, son expérience et sa sagesse. Le team est équilibré. «On se trouve mutuellement rigolos, se réjouit Z. Il n'y a pas de trip d'ego, pas de tirage de couverte. Les gars (les Justiciers) sont toujours de bonne humeur et vaillants.»

    Depuis le départ des imbattables Grandes Gueules à Énergie, l'équipe a espoir de grimper dans les échelons des cotes d'écoute et, il est permis de rêver, de battre toute compétition dans le créneau du retour à la maison.

    Mais Richard Z n'embarque pas trop dans les résultats de sondages. La guerre des ondes, il la laisse à ses patrons et ne veut en aucun cas chausser leurs souliers.

    «J'ai coulé un de mes dix cours à la maîtrise en communication à l'université, avance Richard Z amusé, et c'est celui de statistique. Mais je crois qu'on peut dire que les récents sondages nous sont favorables, surtout dans la tranche d'âge qu'on veut cibler. On constate qu'il y a de plus en plus de gens qui se joignent à nous. Mais nous, les animateurs, on ne peut rien faire de plus que de tenter d'améliorer chaque petite minute de notre émission.»

    DEPUIS QUE LES GRENOUILLES...

    Richard Z en a vu des coups fumants des stations radiophoniques montréalaises pour tenter de gagner des auditeurs. Il se souvient d'une époque pas si lointaine où c'était même la guerre des véhicules publicitaires qui se multipliaient pour flasher lors de gros événements artistiques.

    «La radio est un monde très compétitif, admet Richard, parce que la tarte d'auditeurs à se partager n'est pas infinie. Il faut aller chercher les auditeurs un à un dans leur voiture. Les patrons veulent gagner des parts de marché, parce que chaque part de marché permet d'aller chercher des revenus publicitaires supplémentaires.»

    Richard Z se souvient de l'époque encore plus lointaine où avec la présence des grands mouvements francophones, CKOI faisait fureur. L'indicatif musical de la station était alors «Depuis que les grenouilles ont des ailes... elles volent plus haut que les oiseaux». Un pied de nez à ceux qui nous appelaient les french frogs.

    «CKOI, c'était la nouvelle affaire hot, les Québécois avaient enfin une station francophone FM à eux, alors qu'avant ils écoutaient de la musique sur les réseaux anglais et du AM, se souvient Z. On a longtemps été seuls dans notre créneau. Aux Midis fous avec Brathwaite et François Pérusse, on avait un million d'auditeurs. Puis les autres stations ont bâti leur réputation à coup de gros noms et développé des talents. CKMF est devenue Énergie. Les Grandes Gueules sont devenues une grosse locomotive.»

    LA PRIORITÉ: SES ENFANTS

    À CKOI, Richard Z sent l'ambiance monter et il croit que la station peut redevenir le leader qu'elle a été: «On vise le sommet, dit-il. Il y a longtemps que je n'ai pas senti de telles vibrations. Les conflits entre animateurs sont derrière (Brathwaite versus Jean-René Dufort notamment). La direction a construit des équipes de passionnés. On a quitté les locaux de Verdun, la cabane à sucre préhistorique pratiquement insoluble, pour des studios modernes. Là, on fait vraiment de la radio.»

    À 51 ans, Richard Z a une vie en dehors des ondes. Il habite les Laurentides et il est père de trois enfants de deux unions différentes. «En dehors du travail, ma priorité, c'est mes enfants dont j'ai la garde une semaine sur deux. C'est le fun, c'est comme si j'avais deux vies différentes. La première semaine, je la consacre à mes enfants, on fait des activités ensemble, on va au cinéma, et la deuxième semaine, je vais voir ma copine qui habite à Victoriaville.»

    Richard Z Sirois est en ondes tous les jours en semaine à CKOI (96,9) avec Les Justiciers Masqués, de 15h à 18h.
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 47
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Richard Z Sirois

    Message par Carl Fiset le Sam 6 Oct - 22:04

    On peut écouter dans la région de Québec-Beauce-Chaudière-Appalaches Richard Z Sirois via CFIN:

    http://www.cfin-fm.com/richard-z-sirois.html

    Richard Z Sirois à CFIN FM
    Electric Avenue fera revivre les années 80
    tous les week-ends.

    À l’antenne de la Radio Du Fleuve aux Frontières!

    Richard Z Sirois se joint à l’équipe de CFIN FM afin de faire revivre en musique la décennie 80 tous les week-ends.


    Cet ancien membre du groupe Rock et Belles Oreilles présentera tous les grands succès de cette décennie en ajoutant des commentaires étonnants sur les artistes qui ont marqué l’époque.

    Toute l’équipe de CFIN est fière d’ajouter cette émission à la programmation!

    Les auditeurs accros à la musique de la décennie 80 seront comblés par cette émission qui les fera voyager dans le passé en excellente compagnie.


    Electric Avenue est diffusée le vendredi à 18 heures et en reprise le samedi à 13 heures à l’antenne de CFIN FM.

    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 47
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Richard Z Sirois

    Message par Carl Fiset le Sam 6 Oct - 22:11

    Infos en vrac.

    http://www.telesouvenirs.com/ts/starts.asp?IdStar=RichardZSirois

    Nom: Richard Z. Sirois
    Date de naissance: 1956-07-19
    Lieu de naissance:
    Occupation: Acteur, humoriste, scénariste
    Autres: Il était le moustachu de Rock et Belles Oreilles.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Z._Sirois

    Richard Z. Sirois est un animateur radiophonique et un humoriste canadien (québécois) né en le 19 juillet 1956 né à Matane.

    Richard Z. Sirois a fait partie de la distribution des émissions d'humour 100 Limite, Les Bleu Poudre et Rock et Belles Oreilles. Pour plusieurs, il a été renvoyé de la distribution de RBO mais on apprendra que Sirois n'était pas à l'aise dans un rôle humoristique, préférant l'animation. Enfin, il a été le maître d'œuvre des capsules « En breffe », dans 100 limite.

    Il tient présentement une émission de radio à CKOI FM, une radio de la région de Montréal et il est recherchiste pour l'émission Tout le monde en parle.

    Sirois a occupé un petit rôle dans le premier film réalisé par Guy A. Lepage, Camping sauvage. De plus, il a fait une apparition dans le Bye-Bye 2006 de Rock et Belles Oreilles.
    Noye: il ne fait plus parti de l'équipe de TLMEP.

    La Bio de RBO:

    http://www.qim.com/artistes/biographie.asp?artistid=444

    Plus que tout autre groupe depuis les Jérolas, Rock et Belles Oreilles sont dès le départ les humoristes les plus musicaux de leur génération. Ou peut-être devrait-on dire les mélomanes les plus décapants, car c'est autour d'une idée d'émission musicale que cette bande d'étudiants en communication de l'UQAM (Université du Québec à Montréal) allait donner naissance à un des phénomènes médiatiques les plus marquants du dernier quart du XXe siècle. Ayant choisi la station de radio communautaire de l'est de Montréal comme lieu de stage en communications, ils y débutent ce qui est avant tout un party hebdomadaire, et qui deviendra éventuellement une carrière fructueuse, par une émission consacrée à la musique rock qu'ils émaillent de présentations de leur cru. Tous les vendredis soirs, les jeunes Montréalais à l'affût de bonne musique et d'une ambiance qui sorte des normes radiophoniques se branchent donc, à partir de l'été 1981, sur l'émission Le Rock de A à Z. Au micro de CIBL, cinq ou six passionnés un peu turbulents dont Guy A. Lepage et Richard Z. Sirois, les deux points de repère du titre de l'émission, présentent leurs pièces musicales préférées et laissent aller leur inspiration entre les refrains. Imitations et parodies diverses ponctuent leurs présentations avant de s'étendre aux séries éliminatoires de hockey puis à tout l'environnement médiatique.

    L'année suivante, à l'occasion du radiothon annuel de la station, ils montent un spectacle pour le moins irrévérencieux, à la manière des défunts Cyniques mais aussi très influencés par des gens comme Monty Python, que les membres du groupe qualifient eux-mêmes d'humour extrême, plutôt que par la tradition des stand-up comics. L'émission prend de l'ampleur, la rumeur circule allègrement et deux ans plus tard, une station commerciale entre toutes, CKOI leur fait les yeux doux. En ondes de 1984 à 1986, cette nouvelle émission se partage entre les sketches, la présentation de chansons un peu moins corrosives et l'animation comme telle où il leur arrive parfois de parodier le style et le son de la station. Déjà, leur folie trouve à s'exprimer sur scène tout autant que derrière le micro. Au cours de la saison 1985, le groupe se hasarde à proposer lui-même un premier enregistrement sur 45 tours: "Ça rend rap". Les rates se dilatent et l'accueil est positif. L'année suivante, le quintuor récidive avec une chanson d'inspiration rétro, à la façon des années soixante: "Le feu sauvage de l'amour". Le ton bon enfant et l'allure vestimentaire, qui n'est pas sans rappeler le swinging London ou les ensembles asymétriques des Hou-Lops en 1966, confirment leur impact auprès du public et valent au groupe le Félix du Vidéoclip de l'année 1986.

    Mais 1986 marque surtout le passage de RBO de la radio à la télévision; ils y font alterner sketches divers, parodies musicales et amorcent une série de présentations bidon sous la raison sociale Gammick International. C'est aussi cette année-là qu'ils réalisent, avec l'appui de leur gérant et ami Jacques K. Primeau, "Rock et Belles Oreilles - The Disque" leur premier album qui contient l'indéniable succès "Arrête de boire". La fin des années quatre-vingt est une époque fort productive pour le groupe. Celui-ci est omniprésent: sur scène, à la télé (d'abord au réseau Quatre Saisons puis à TVA), sur les palmarès et à nouveau sur disque alors que l'album "Rock et Belles Oreilles - The Spectacle", enregistré au Spectrum en mai 1987, reprend les 2 derniers succès du groupe en y ajoutant des pastiches de blues ("Je chante le blues", une collaboration du Capitaine Nô) et de musique heavy metal avec "Les suppositoires de Satan". Richard Z. Sirois décide bientôt de voler de ses propres ailes et se joint à l'émission des Bleu Poudre Taquinons la planète, sur une autre station. Il est remplacé par Chantal Francke qui est une collaboratrice régulière depuis les débuts du groupe.

    En 1989, RBO quitte les ondes hertziennes pour se consacrer plus intensément à la scène avec le spectacle Bêtes de scène qui tient l'affiche pendant toute la saison 1990-1991. La tournée est précédée d'un nouvel album de chansons inédites, intitulé justement "Pourquoi chanter" qui leur vaut à nouveau un succès appréciable grâce aux titres "Bonjour la police" et "I Want To Pogne". L'album franchit le cap du disque d'or (50 000 copies) en seulement six semaines. Pendant quelques années, Rock et Belles Oreilles fait une chaude lutte au traditionnel Bye Bye de fin d'année de Radio-Canada, en présentant sa Grande liquidation des Fêtes sur un réseau concurrent. En 1991, une compilation de chansons extraites de leurs spectacles et de leur émission télévisée, intitulée "Anthologie du plaisir", vient marquer les dix ans d'existences du groupe.

    La saison 1992-1993 est marquée d'un retour en force de RBO à la radio, sur le réseau Radio-Mutuel. L'émission devient vite la plus écoutée du temps. Encore une fois, le groupe alterne entre la radio et la télévision: en 1994, l'émission 100% Cru abat de nouveaux records d'auditoire et est suivie d'une nouvelle série hebdomadaire qui s'étale sur les deux prochaines saisons. Désirant laisser libre cours à leurs projets individuels et conscients d'avoir fait le tour du jardin, les membres de Rock et Belles Oreilles suspendent leurs activités en 1995, non sans avoir enregistré une série de téléfilms regroupés sous le titre Série B, qui est diffusée l'année suivante.

    Parmi les coups d'éclat des anciens confrères de RBO, outre les différentes émissions d'humour ou de variétés auxquelles ils se retrouvent parfois à 1, 2 ou 3, on remarque Yves jouant les vampires dans le film Karmina et Bruno animant l'émission télévisée Méchant malade tandis que Guy recrée un couple plus vrai que nature avec sa comédie de situation Un gars, une fille. Ce concept connaît une carrière fulgurante et de multiples adaptations à l'étranger, au moment où André et Chantal entreprennent une revue humoristique télévisée portant sur l'actualité hebdomadaire. À l'automne 2001, on soulignait leur vingtième anniversaire de vie humoristique en lançant simultanément deux albums de compilation regroupant des sélections de chansons et de sketches audio sous les titres respectifs de "Rock et Belles Oreilles - The Tounes" et "Rock et Belles Oreilles - The Sketches". Ce dernier recueil permet aux fans de longue date de retrouver les personnages fort typés de la famille Slomeau, de Ringo Rinfret ou de Madame Brossard. Un seul regret: où sont donc passés les Bidules?

    À sa dissolution, le groupe était constitué de:

    * André Ducharme: le petit
    * Bruno Landry: le gros
    * Guy A. Lepage: le beau (?)
    * Yves Pelletier: le maigre

    Le groupe a aussi compté dans ses rangs:

    * Chantal Francke: la fille (1981-1994; sur scène 1987-1994)
    * Richard Z.Sirois: le moustachu (1981-1987)

    On peut visiter le site officiel de Rock et Belles Oreilles.
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 47
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Richard Z Sirois

    Message par Carl Fiset le Sam 6 Oct - 22:11

    D'autres détails biographiques:

    http://www.lesproductionsjkp.com/?view=artistes&artiste=richardzsirois

    Biographie:

    En 2006 - 2007 :

    Radio : Co-animateur de l’émission « Les Justiciers Masqués » diffusée à CKOI

    En 2005 :

    Télé : « Tout le monde en parle » (recherchiste)

    Télé : « Humour PQ » (recherchiste et scénariste. Série de 10 épisodes sur l’humour au Québec. Diffusion au Canal D en 2006)

    Radio : Collaborateur régulier à l’émission « Martineau » (avec Richard Martineau, le week-end à la fréquence 98,5)

    Radio : Collaborateur régulier à l’émission « Showbizz Show » animée par Éric Rémy (printemps et été 2005)

    Radio : Animateur de l’émission « Electric Avenue » diffusée à Mont-Laurier, Maniwaki, Port-Cartier, Baie-Comeau et Sudbury.… (émission d’une durée de 3 heures sur la musique des années 80)

    Radio

    Les Justiciers Masqués (CKOI 2006-2007…)
    Préparation Z (Énergie 2002-2003)
    Z et les Mecs comiques (Cool FM 1999 à 2001)
    Y’é trop de bon’heure (CKOI, août 1998 à mai 1999)
    Z et les Zenvahisseurs (CKOI, septembre 1996 à juillet 1998)
    Les Midis Fous (CKOI, 1992 à août 1996)

    Télévision

    Tout le Monde en Parle (SRC, automne 2004-recherchiste)
    Camping Sauvage Le documentaire (SRC, été 2004-animateur-intervieweur)
    Best of 100 Limite (TQS, printemps 1997)
    100 Limite (Télévision Quatre Saisons, 1989 à 1991)

    Apparitions diverses:

    Besoin d’amour (TQS, sketches pré-enregistrés, saison 95-96)
    Fort Boyard (TVA, été 1996)
    Piment Fort (TVA, plusieurs participations)

    Pub

    Diet Pepsi (campagne nationale avec Pierre Brassard “ Raymond Beaudoin ”, 1991 à 1993)
    avec RBO...
    Radio

    Rock et Belles Oreilles (série de 97 émissions, CKOI-FM, 1984-86)
    Rock et Belles Oreilles (série de 104,5 émissions, CIBL-FM, 1981-83)
    et plusieurs autres animations radio

    Télé

    RBO La grande liquidation des Fêtes (rétrospective 1987/Télévision Quatre Saisons, 1987)
    RBO Spécial victimes (Télévision Quatre Saisons, 1987)
    RBO The Spectacle (captation du spectacle The Spectacle /Télévision Quatre Saisons, 1987)
    Rock et Belles Oreilles (série de 50 émissions /Télévision Quatre Saisons, 1986-87)

    Disques

    The Spectacle (Audiogram, 1987)
    The Disque (Audiogram, 1986)

    Vidéoclips

    Les Suppositoires de Satan (réalisé par Michel Poulette, 1985)
    Le Feu sauvage de l'amour (réalisé par Michel Poulette, 1985)
    Çà rend rap (réalisé par Michel Poulette, 1984)

    Spectacles

    The Spectacle (125 représentations:1985-87)
    Animation des Lundis des Ha! Ha! (Club Soda, avril 1985)
    Tournée mondiale des Cégeps (1984-85)
    et diverses autres apparitions

    Pubs

    Chiclets (campagne télé, 1986-87)
    etc...
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 47
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Richard Z Sirois

    Message par Carl Fiset le Sam 6 Oct - 22:16

    2003: émission à CHIK 98,9 MF (Énergie) à Québec avec une émission du retour nommée Préparation Z, qui a pris fin rapidement en juillet 2007.

    Contenu sponsorisé

    proutporut Re: Richard Z Sirois

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 10:01