Archives Radio Monde

Archives du forum Radio Monde

Décembre 2017

DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets


    Nicole Dion

    Partagez
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 47
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Nicole Dion

    Message par Carl Fiset le Sam 2 Fév - 0:05

    www.quebechebdo.com

    Nicole Dion: l'animatrice se souvient de la belle époque à la radio

    Vous souvenez-vous de cette émission de radio «J’aime ta compagnie», diffusée sur les ondes de CJRP à Québec début des années 1980? Cette émission a tenu l’antenne pendant trois ans et a atteint une cote de popularité assez élevée à cette époque. L’animatrice était Nicole Dion, que j’ai eu grand plaisir à revoir récemment. Voici donc un bref compte rendu de notre rencontre.

    Québec Hebdo - Nicole, parle-nous de ta carrière à la radio de Québec.
    Nicole Dion - «Précisons d’abord que je suis un vrai bleuet originaire de Normandin, au Lac Saint-Jean. Je suis arrivée à Québec au début des années 1980 et, pendant sept ans, j’ai animé à la radio de CJRP. Évidemment, comme tu le mentionnais l’émission la plus populaire a été sans contredit “J’aime ta compagnie”. Je crois même que j’ai marié plusieurs couples, 18 à ma connaissance, grâce à cette émission de rencontre. Encore aujourd’hui, il y a des gens qui me parlent de cette émission. C’était très populaire. On était en quelque sorte l’ancêtre des réseaux contacts. C’était une émission quotidienne, mais le vendredi soir nous diffusions en direct d’un hôtel de Québec. Les gens venaient se rencontrer, c’était vraiment une belle époque de la radio. On aimait vraiment notre emploi. Il me semble qu’on avait plus d’opportunité d’être passionné, d’être créatif, qu’aujourd’hui.»

    QH - Est-ce que tu es toujours dans le monde des communications?
    ND - «Après une bonne décennie en radio, j’ai pris un temps d’arrêt pour revenir il y a quelques années en créant “Nicole Dion Communications”. J’œuvre maintenant beaucoup plus dans le domaine de l’écrit et, à l’occasion, je prête ma voix pour des documents sonores et des commerciaux radio. Mais, je me passionne pour le rédactionnel.»
    QH - Quelle est ton opinion sur le merveilleux monde de la radio de Québec?
    ND - «Autre temps autre mœurs. Je trouve personnellement que les jeunes d’aujourd’hui vivent ça autrement. Je trouve ça trop vite, trop mâché! Il me semble que ça manque de passion, ça manque d’identité. On entend trop souvent parler de ce qui se passe ailleurs et pas assez de ce qui se passe chez nous. Pourtant à Québec, on est tellement riche en évènements et en culture. Mais comme je te le disais, c’est autre chose!»

    QH - Alors, parlons de Québec! Quelle est ton opinion sur les Fêtes du 400e?
    ND - «Oh moi! Je suis une fanatique du 400e de Québec. Malgré les quelques ratées du départ, je suis convaincue du succès de ces fêtes. J’adore la ville de Québec. Je l’ai marchée de fond en comble et je continue de le faire. Je marche régulièrement dans le Vieux-Québec et j’en suis toujours émerveillée. Je participerai à tout ce que l’on présentera durant l’année 2008. Il faut encourager cette organisation et y apporter notre aide chacun à sa mesure. Nous aurons là des évènements extraordinaires pour une ville extraordinaire. La population devrait embarquer à 100 %.»

    QH - Dans un autre ordre d’idées, je sais que tu as marché à quelques reprises une partie du sentier de Compostelle. Veux-tu m’en parler un peu?
    ND - «Compostelle, c’est une route de vie; ça commence avant de partir et ça se poursuit une fois de retour! J’étais d’abord curieuse. Je voulais voir ce dont tout le monde parle. Qu’est-ce qu’il y a là de spécial? En fait, ce que l’on découvre sur cette route, c’est en dehors du temps complètement. Tu es seul sur une route remplie d’histoire. Ce que tu vois est tellement ahurissant que tu n’as pas assez de tes deux yeux pour tout voir. Je ne sais pas si on peut appeler ça une démarche spirituelle. Je dirais plutôt que c’est un temps d’arrêt dans la vie. C’est un chemin d’humilité! Une route qui emprunte une multitude de trajets, une multitude de paysages. C’est une route de réflexions.»

    QH - Est-ce que le sentier de Compostelle a changé ta vie?
    ND - «Je te dirais que j’ai maintenant un regard neuf sur les gens, les choses et la nature. Effectivement, je les vois d’une manière différente, plus éclatante, plus profonde. Je trouve que les montagnes sont magnifiques, que la neige blanche qu’on a eue cette année est tellement lumineuse! J’essaie d’être meilleure avec les gens. Ce n'est pas toujours facile, mais je fais de grands efforts en ce sens… Sans verser dans le “God’s freak”… J’essaie d’être une meilleure personne!»

    Nicole Dion est vraiment une bonne personne. Je suis content de la connaître et je souhaite que vous la rencontriez un de ces jours. En ce qui concerne le sentier de Compostelle, je reviendrai sur le sujet dans une prochaine rencontre.

    * (Collaboration spéciale Jean-Marc Pageau)


    ============================================


      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 6:49