Archives Radio Monde

Archives du forum Radio Monde

Avril 2017

DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets


    Claude Mercier

    Partagez
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Claude Mercier

    Message par Carl Fiset le Sam 31 Mai - 0:51

    Jean-Marc Pageau s'entretient avec un des pionniers de la télé à Québec, Claude Mercier:

    www.quebechebdo.com

    Claude Mercier : l'animateur maison qui a touché à… de tout de tous
    Article mis en ligne le 5 mai 2008 à 6:45

    Plusieurs d’entre vous, surtout ceux de ma génération, reconnaîtront mon invité de cette semaine. Il a fait la pluie et le beau temps, c’est le cas de le dire, à la radio et la télévision de Québec. À l’aube de la retraite, Claude Mercier demeure toujours l’homme dynamique et éminemment sympathique que les téléspectateurs ont beaucoup aimé.

    Québec Hebdo - Claude, raconte-nous tes débuts dans les médias!

    Claude Mercier - « Je suis originaire de Montmagny. J’ai fait mes débuts à la radio alors que j’étais étudiant au collège Sacré-Cœur. J’ai travaillé à CKBM (aujourd’hui CFEL-FM) pendant deux ans. Nous sommes alors dans les années 1957-58. Au début des années 1960, certains s’en souviendront, un malheureux accident de voiture fauchait la vie de trois animateurs de la station de La Pocatière (CHGB). Je suis donc allé à cette station pour dépanner pendant quelque temps. Je travaillais alors avec des gars comme Louis Thiboutot, Gilles Gagnon et Gilles Gosselin. On m’a par la suite offert un emploi à temps plein et j’y suis resté pendant plus de deux ans. »

    QH - À quel moment es-tu arrivé à Québec?

    CM - « En 1962, j’ai obtenu un poste d’animateur à la radio CJLR de Québec ( la défunte station CJRP). Une belle équipe composée entre autres de Benoît Thibeault, Bruno Richard et André Jobin m’a permis de vivre quatre belles années à cet endroit. »

    QH – Et, quand as-tu fait tes débuts à la télévision de Québec?

    CM - « Précisément en 1966. C’est André Jean qui m’avait engagé à l’époque et ç’a été le début d’une belle aventure qui aura duré 18 ans! Et là vraiment on faisait de tout pour ne pas dire “De tout de tous ”. Nous étions alors six animateurs et on ne chômait pas. On enchaînait émission sur émission en direct. Bulletins de nouvelles, météo, sport et même des éditoriaux. J’ai même animé des émissions pour enfants. C’était ça un animateur maison. Nous étions utilisés à toutes les sauces! »

    QH - Parmi toutes les personnalités que tu as interviewées, quelles sont celles qui t'ont le plus marqué?

    CM - « J’ai rencontré tellement de gens intéressants, et ce, dans tous les domaines. Je me souviens particulièrement d’Henri Charrière, l’auteur du best-seller Papillon. Il m’a vraiment impressionné, il était fascinant! J’ai aussi interviewé beaucoup de politiciens de l’époque, dont P.E.Trudeau, lui aussi fort impressionnant! J’ai vécu en direct les évènements d’octobre 1970. Je suis passé à travers la fameuse grève de Télé4 à l’époque de Wilbrod Bhérer et ce fut, ensuite, ce que j’appelle la période noire de Télé4 avec l’arrivée de Pathonic. »

    QH - Est-ce à ce moment que tu as quitté Télé4?

    CM - « C’est, en effet, à cette période que je suis devenu travailleur autonome dans le domaine des communications et de la publicité. Un travailleur à la pige quoi! Je travaillais pratiquement sept jours sur sept, et ce, pendant quatre ans. »
    QH - On te retrouve ensuite à TQS, au sein de l’équipe qui a ouvert cette station!

    CM - « C’est Gilles Grégoire, alors directeur général, qui m’a offert d’animer les bulletins de météo. Je l’avais fait pendant tellement d’années à Télé4. Pendant huit ans, j’ai repris l’habit de Monsieur Météo. Après ces huit ans passés à TQS, on a décidé de remplacer les têtes blanches et j’ai quitté définitivement les ondes pour me consacrer à l’emploi que j’occupe toujours chez Ameublements Tanguay et je file le parfait bonheur depuis. Bien que j’ai atteint l’âge de la retraite (66 ans), je n’arrive pas à décrocher. J’adore mon travail. Je me sens privilégié de pouvoir encore travailler avec le public. »

    QH - Beaucoup de gens te connaissent aussi comme Monsieur chasse et pêche!

    CM - « J’ai en effet animé des émissions sur la chasse et la pêche pendant plus de 25 ans! Autant de belles années pendant lesquelles j’ai visité les plus beaux coins de la province. J’ai capturé pratiquement toutes les espèces de poisson indigène du Québec. J’ai chassé l’orignal, le chevreuil, l’ours, le caribou, etc. Ç’a été pour moi une vraie passion. Cela fait maintenant 11 ans que je ne fais plus de télévision et les gens me parlent encore de ces émissions! J’en garde un souvenir impérissable. »

    Claude est un vrai passionné. À le côtoyer régulièrement, je comprends aisément pourquoi la population l’a tant aimé à la télévision. Quel homme sympathique! Ne lâche pas mon Claude!
    * (Collaboration spéciale Jean-Marc Pageau)




      La date/heure actuelle est Mar 25 Avr - 17:22