Juillet 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier


Partagez
Aller en bas
avatar
Carl Fiset
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 14185
Age : 47
Date d'inscription : 11/09/2006
http://radiomonde.lolforum.net

proutporut Johanne Boivin, morninggirl à CITF Rock-détente: 30 ans de métier

le Mar 2 Sep - 9:01
www.canoe.com

JOANNE BOIVIN
La seule animatrice du matin à Québec
Denise Martel
01-09-2008 | 20h13
À la barre de Tout le monde debout depuis cinq ans, Joanne Boivin est la seule animatrice d'une émission matinale dans le paysage radiophonique de Québec.

«Je ne suis pas la première animatrice matinale à Québec et au Québec, mais il faut bien reconnaître qu'elles sont rares. Je ne sais pourquoi. Même que je dirais qu'Astral Media a fait preuve d'audace en me confiant l'animation de l'émission matinale de CITF Rock-Détente il y a cinq ans», lance Joanne Boivin lors d'une entrevue... matinale.

Habituée de travailler en solitaire pendant 25 ans, animant toutes sortes d'émissions presque essentiellement musicales à différentes heures du jour, Joanne Boivin dit adorer la formule du matin.

«Faire le matin a beaucoup plus d'effet que n'importe quelle autre émission dans la journée, même si La vraie vie, l'émission de fin d'après-midi animée par Jean-Michel Anctil et Marina Orsini, marche très fort depuis trois ans.

De plus, après cinq ans à travailler en équipe, je pense que je ne serais plus capable de refaire une émission seule. J'ai découvert une autre façon d'animer, je jase avec les collaborateurs... «dit celle qui donne l'impression de passer un bon moment entre amis plus que de travailler.

D'ailleurs, les collaborateurs de Tout le monde debout sont à peu près tous les mêmes depuis le début: Linda Tremblay aux arts et spectacles, Jean Soulard et sa chronique gourmande, Alain Dumas en ondes de 7 h 30 à 8 h 30, Jacques Renaud, David Lemelin et quelques autres chroniqueurs.

Nouveauté au programme

«Il n'y a pas beaucoup de changements, parce que la station préfère, je pense, fidéliser les auditeurs en leur donnant des repères qu'ils connaissent, plutôt que miser sur le changement.

«La seule nouveauté que nous allons mettre en ondes bientôt, ce sera d'inviter un auditeur à venir faire une émission avec nous, en studio, chaque semaine.

«Pour la plupart des gens qui nous écoutent, l'univers de la radio demeure néanmoins un peu mystérieux et je pense que ça peut être très intéressant d'inviter un infirmier, une mère de famille ou un ouvrier à participer à l'émission», dit l'animatrice.

Être en ondes de 6 h à 9 h amène évidemment son lot de contraintes, dont celle de devoir être à la station dès 4 h 45, du lundi au vendredi.

«C'est sûr que ce n'est pas évident. Si j'avais des enfants, je ne sais comment je ferais. Le fait de ne pas en avoir me permet de gérer toute ma vie en fonction du matin. Je n'ai que moi à m'occuper.

«Par contre, je fais tout moi-même, je n'ai pas de recherchiste ni d'opérateur. En arrivant à la station, je lis mes journaux, sinon je ne saurais ce qu'il y a à surveiller dans la journée», dit en terminant Joanne Boivin.

Ce qu'elle aime

Souper entre amis, le bon vin, les voyages, maniaque de lecture et fan de cinéma.

Ce qu'elle déteste

La mauvaise humeur et le chialage qu'elle qualifie de perte d'énergie tout à fait inutile, les files d'attente et n'est pas sportive, même si elle s'entraîne pour garder la forme.

Une année à souligner

«Après Québec 2008, 2009 sera mon année à moi», dit en riant l'animatrice qui célébrera ses 50 ans au printemps de même que ses 30 ans de métier.

«La radio étant ce qu'elle est, je pense que c'est exceptionnel d'être encore dans le métier après autant d'années. Quand j'ai commencé, jamais je n'aurais imaginé être encore à la radio 30 ans plus tard. Je m'étais conditionnée à me recycler un jour, mais voilà, je suis encore là et j'ai bien l'intention de fêter ça», affirme Joanne Boivin.

Précisant être à l'antenne de CITF Rock- Détente depuis 18 ans, elle affirme du même souffle que c'est sans doute un record. «À ma connaissance, il y avait Mario Grenier qui comptait 17 ans à la même station, mais je viens de le dépasser», ajoute-t-elle, sans jamais se départir de son sourire.

«Je me considère particulièrement chanceuse. La radio, c'est un mélange de talent et de timing et je pense que j'ai un foutu timing. J'ai eu la chance d'être là au bon moment, à la bonne station. Ça finirait demain matin que je pourrais dire que j'ai eu une belle carrière» soutient l'animatrice, espérant bien sûr que ça ne lui arrive pas si vite.

Native de Chicoutimi, Joanne Boivin affirme de plus être véritablement en amour avec la ville de Québec. «J'ai commencé à Chicoutimi, j'ai travaillé à Hull et j'ai eu des offres pour Montréal, mais c'est Québec que j'ai choisi», ajoute celle qui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, est une couche-tard.

«Je me couche vers 23 h et je me lève à 3 h 45, mais je dors deux heures l'après-midi, beau temps mauvais temps. Il faut de la discipline! De plus, je ne bois aucun café le matin, je me tiens à l'eau. Je ne suis pas très amateure de café, et je ne voulais surtout pas devenir une accro», ajoute l'animatrice.


Dernière édition par Carl Fiset le Mar 2 Sep - 9:02, édité 1 fois
avatar
Carl Fiset
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 14185
Age : 47
Date d'inscription : 11/09/2006
http://radiomonde.lolforum.net

proutporut Re: Johanne Boivin, morninggirl à CITF Rock-détente: 30 ans de métier

le Mar 2 Sep - 9:02
Mme Boivin et Cynthia Careau, qui anime maintenant, si je ne m'abuse, à CJSQ Radio-Classique Québec, ont été pour moi les voix féminines marquantes du FM parlé dans l'histoire de CITF 107,5. D'ailleurs, je ne suis pas étonné que Cynthia Careau se retrouve à CJSQ, ne serait-ce que pour sa voix grave et très posé ainsi que la qualité de son français en ondes.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum