Archives Radio Monde

Archives du forum Radio Monde

Juillet 2017

DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets


    Robert Ross

    Partagez
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Robert Ross

    Message par Carl Fiset le Lun 22 Sep - 21:56

    www.canoe.com

    RADIO
    Comme un poisson dans l'eau à CFOM
    Denise Martel
    Le Journal de Québec
    22-09-2008 | 04h33
    Depuis un an qu'il est à la console de De bonne heure su'l piton, l'émission matinale diffusée à CFOM au 102.9, Robert Ross avoue être heureux comme un poisson dans l'eau.

    «J'ai passé 25 ans de ma vie aux tables tournantes de différentes stations de radio et ici, la grande vedette, c'est la musique, je suis dans mon élément. On informe les gens sans se prendre au sérieux. On n'est pas là pour leur dire quoi penser. Tout fonctionne à merveille, on est une radio d'humeur et non une radio d'humour», nuance l'animateur.

    «De six heures à neuf heures le matin, je suis tout seul en studio, il faut être autonome et il faut surtout aimer ça. C'est un rythme qui est le fun avec la musique, les capsules humoristiques qui sont pré-enregistrées et nos personnages qui reviennent de façon sporadique dont M. Chialeux, personnage créé en réaction aux 25 années de radio d'André Arthur et aux 10 ans de Jeff Fillion... À Québec, le chialage et la controverse sont la clé pour faire de la radio», soutient Robert Ross en laissant entendre que ce n'est pas dans ses cordes.

    «Christian Riverin écrit les textes et fait quelques personnages, d'autres sont interprétés par des employés de la station au gré du jour. Même Richard Blondin, le directeur des programmes, participe occasionnellement à l'image sonore de l'émission», ajoute l'animateur en précisant ne pas avoir de budget pour faire appel à des comédiens professionnels. Sébastien Lavoie s'occupe du choix musical et Kathleen Poulin fait la chronique des arts et spectacles.

    L'émission présente aussi Les p'tites vites, les capsules humoristiques de Jean-Claude Gélinas, de CKOI-FM (l'antenne de Chorus à Montréal). Robert Ross, qui animait le Trio d'enfer, l'émission du retour à la maison présentée au 93,3 avant l'arrivée de Gilles Parent, soutient en avoir fait son deuil.

    «C'est une émission qu'on adorait faire, mais qui n'a malheureusement pas satisfait les attentes de la station, en termes de cotes d'écoute et, par conséquent, de revenus publicitaires, précise-t-il. On savait qu'il faudrait passer à autre chose, on a eu le temps de se préparer.

    «La radio, c'est une question d'époque. En 1985, les gens avaient le goût de rire. Au milieu des années 1990, on a assisté à une sorte de remise en question tandis qu'en 2000, la tendance était à la critique.

    Quand j'ai commencé dans le métier, en 1976, c'était le fun, on faisait de la radio juste pour le plaisir. La radio est le reflet de la société», conclut l'animateur en ajoutant que l'âge moyen des auditeurs de CFOM se situe entre 40 et 50 ans.» Les gens veulent avoir du fun! «

    S'il n'est jamais facile de se coucher tôt et de se lever avant l'aurore pour être de bonne humeur à la radio, Robert Ross soutient que les 10 secondes les plus difficiles de sa journée sont les premières. Il avoue adorer cet horaire qui lui permet d'être à la maison l'après-midi et de profiter de ses enfants. «Je me trouve gâté.»
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Robert Ross

    Message par Carl Fiset le Lun 22 Sep - 22:00

    www.cyberpresse.ca

    Robert Ross: de retour à ses premières amours

    Daphné Bédard

    Le Soleil

    Québec

    Robert Ross est l’une des voix radiophoniques les plus connues à Québec. Sans trop faire de bruit, il a fait sa place dans un monde qui peut parfois être cruel. « Tassé » des ondes du 93,3 à l’arrivée de Gilles Parent, l’animateur a trouvé sa niche cet automne à CFOM.

    « J’étais de moins en moins à l’aise au 93, admet Robert Ross. Ça prenait de la controverse, il fallait brasser l’actualité. Moi, je ne me lève pas le matin en me disant : “Aujourd’hui, ça va brasser”. J’aime pas faire ça. »

    À CFOM, à la barre de l’émission De bonne heure su’l piton de 6 h à 9 h, il est retourné à ses premières amours : la musique. Après avoir diffusé pendant des années une émission parlée le matin, animée par Martin Pouliot, la fréquence 102,9 a plutôt misé cet automne sur l’humour, l’humeur et la musique. Un programme qui sied tout à fait à Robert Ross.

    « L’analyse qu’on a faite de la radio quand je suis arrivé à CFOM, c’est que l’offre matinale à Québec commençait à se ressembler d’une station à l’autre. C’est du talk, avec beaucoup de controverses. On cherche le scandale, on soulève les cailloux pour voir s’il y a des cochonneries en dessous. »

    Les sondages BBM de l’automne indiqueront si CFOM a gagné son pari. Aujourd’hui, le temps se fait de plus en plus rare en radio, regrette Robert Ross. Les animateurs et les émissions doivent bien performer et rapidement. À l’opposé, les auditeurs sont lents à changer leurs habitudes et à s’adapter à un nouveau produit.

    « Les cotes d’écoute, c’est la vie et la mort, dit l’animateur. Si tes cotes d’écoute sont bonnes, t’as du bargaining power, t’es bien vu de tes patrons. Si tes cotes d’écoute sont mauvaises, ton temps est compté. »

    Robert Ross a eu la chance de toujours trouver un micro depuis ses débuts dans le milieu, il y a 31 ans. À l’époque, il cherche un travail d’été qui ne lui demandera aucun effort physique puisqu’il est blessé à une jambe. Son beau-frère d’alors, employé de la station CHLC à Baie-Comeau, l’invite à tenter sa chance. Il ne regardera jamais en arrière. Pendant 10 ans, il se promène entre différentes stations de la Côte-Nord avant de mettre les pieds à Québec en 1986 à CFLS, à Lévis. Quelques mois plus tard, le 93,3 vient le chercher. L’émission Le Zoo vient tout juste d’entrer en ondes. « C’était l’effervescence, se rappelle l’animateur. C’était une bonne période pour la radio, une période de création, de nouveauté. »

    Après six ans à l’antenne du 93,3, il bourlingue entre CHOI, Énergie, CHRC, CFOM et revient au 93,3, avant d’atterrir à CFOM.

    Robert Ross aime la proximité que lui permet la radio. « Le rapport des auditeurs avec les animateurs est très proche à Québec. C’est historique, raconte-t-il. Il y a toujours eu des têtes fortes détestées ou prisées. C’est peut-être dû au fait qu’il n’y a presque pas de télé à Québec. C’est pour ça que les gens s’approprient les animateurs, les émissions. Ça devient leur affaire. »

    Un sentiment qu’on ne retrouve pas dans une ville comme Montréal, où la radio est aseptisée, selon lui. « La radio à Montréal est devenue le tremplin du star system. La promotion de l’émission se fait par la notoriété de la personne et non par son talent. » Bref, la métropole passe à côté de gens qui « mangent » de la radio comme Robert Ross.

    Entrevue éclair

    Q La radio, information ou spectacle?

    R Les deux. On ne peut pas les cliver. Dans la radio informative, il y a des moments de loisirs ou de spectacle, et dans la radio très spectacle, il y a des moments d’information crédible. C’est un mélange.

    QQuelles stations écoutez-vous dans votre auto?

    R Je scanne entre toutes les stations. J’écoute même Radio Galilée!

    QEst-ce que dire de la publicité en ondes vous pose un problème moral?

    R Je n’ai aucun problème avec ça. Ça fait partie de mon métier. Je suis un animateur de radio et un animateur devient aussi un annonceur. Il ne faut pas lever le nez sur ce qui est le nerf de la guerre.

    QQu’aimez-vous de la radio?

    R L’imaginaire. Les gens nous écoutent et imaginent.

    QQue n’aimez-vous pas?

    R Le fait qu’on nous laisse moins de temps qu’avant pour installer quelque chose.

    QVotre âge?

    R 48 ans

    QVotre lieu de naissance?

    R Baie-Comeau.


    ============================================

    avatar
    Guylaine Côté

    Nombre de messages : 1274
    Age : 55
    Date d'inscription : 16/03/2009

    proutporut Re: Robert Ross

    Message par Guylaine Côté le Mer 18 Mar - 17:54

    Cher Robert Ross c'était lui qui était à l'antenne du FM 03 le 25 Novembre 1988 lors du tremblement de terre . 6.2 à l'Échelle de Richter .
    avatar
    Admin
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 3218
    Age : 46
    Date d'inscription : 06/01/2007

    proutporut Re: Robert Ross

    Message par Admin le Jeu 19 Mar - 9:07

    Here I Go Again

    Contenu sponsorisé

    proutporut Re: Robert Ross

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Juil - 23:46