Archives Radio Monde

Archives du forum Radio Monde

Avril 2017

DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Derniers sujets


    Historique de CJMF 93,3 Québec

    Partagez
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Historique de CJMF 93,3 Québec

    Message par Carl Fiset le Jeu 30 Sep - 15:31

    Photobucket

    PhotobucketDe gauche à droite: Michel Morin, Paul Burroughs, Alain Dumas, Marcel Charland, Gilles Parent

    Photobucket

    Photobucket

    Photobucket


    PhotobucketDavid Lee Roth de Van Halen porte fièrement le chandail du FM 93

    Source : http://www.fm93.com/le-retour-special-30-ans-du-93_b_9_2619_Form.html
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Historique de CJMF 93,3 Québec

    Message par Carl Fiset le Jeu 30 Sep - 15:42

    Québec, Québec/Chaudière-Apalaches Quebec/Chaudiere-Apalaches

    CJMF-FM, Québec City, Cogeco Radio Television Inc.

    1979
    Michel Noel (on behalf of a company to be incorporated) was authorized on February 16 to operate a new FM station at Quebec City. The new station would broadcast on a frequency of 93.3 MHz with an effective radiated power of 70,800 watts. The applicant originally proposed to use an ERP of 60,000 watts. Noel's proposal was described as well-balanced and realistic, providing a varied and distinct quality service. Music would be 80% French vocals, with 45% Canadian content. News would have a strong local emphasis and an hour weekly would be made available to community groups. While denying three other applications (Telemedia, Pierre Lavasseur and Leopold Fournier), the CRTC said Quebec City could support another FM station and that it would call for new applications in the near future.

    On September 15, CJMF 93.3 signed on the air as "Harmonie FM" (easy-listening FM) with a middle of the road format.

    1980
    On January 8, CJMF received approval to move its transmitter and antenna to a new location and to decrease effective radiated power from 70,000 watts to 48,000 watts. Note: CJMF was originally granted an ERP of 70,800 watts.

    1984
    On February 29, the CRTC refused to renew CJMF's licence because the station was not in compliance with its promise of performance. CJMF had been operating with a Progressive Rock format rather than the Middle of the Road / Easy Listening format that was proposed in its 1979 Promise of Performance. CJMF was ordered to leave the air by March 31, the date its existing licence was to expire. The Commission issued a call for applications for a new FM station at Quebec City.

    In late March, the Federal Court of Appeal rejected CJMF's appeal of the CRTC decision.

    The station left the air on March 31, complying with the CRTC's earlier decision. The station did not want to hurt its chances for getting a new licence. The Commission had set a hearing for July and CJMF fully intended to re-apply for a licence.

    On August 16, CJMF-FM Ltée under a new ownership structure was awarded a licence for a new FM station. Six other applications were denied (including two existing stations that proposed changes to their Promise of Performance). The station would operate as in the past, on 93.3 MHz with an effective radiated power of 48,000 watts. CJMF would broadcast a progressive rock format.

    1986
    A running battle between CJMF-FM and CHOI-FM, accusing each other of non-compliance with their Promise of Performance, resulted in both stations being called to CRTC hearings, with failure to provide logger tapes being a major concern.

    1987
    Cogeco Inc. purchased CJMF-FM Ltée from Michel Noël (37.7%), Jean-Marc Carpentier (23.8%), Martin Brandl (23.8%) and Claude Thibodeau (14.7%).

    1992
    The corporate name changed from CJMF-FM Ltée to Cogeco Radio-Télévision Inc.

    1997
    CJMF was given approval to decrease effective radiated power from 48,000 to 32,960 watts.

    2010
    On May 28, the CRTC renewed the licence of CJMF-FM until August 31, 2016.

    On July 30, the CRTC found that comments broadcast during the 26 January 2009 episode of the program Bouchard en parle, while unpleasant, did not breach the objectives of the Broadcasting Act or the Radio Regulations, 1986. On 18 February 2009, the Commission received a complaint from Françoise David concerning the 26 January 2009 broadcast of the program Bouchard en parle on CJMF-FM Québec, owned by Cogeco Diffusion inc. Because the licensee was a member of the Canadian Broadcast Standards Council, the Commission referred the complaint to the CBSC for a decision. The Commission also sent the CBSC nineteen other complaints it received relating to the same episode. On 3 March 2009, the CBSC informed the complainant that it would not deal with her complaint because there was a possibility of legal action, which was incompatible with the established CBSC process. However, the CBSC still reviewed the other nineteen complaints. Following the CBSC's decision, the Commission informed the complainant on 3 April 2009 that it would deal with her complaint. However, in order to avoid influencing the industry self-regulation process, the Commission stated that it would not render its decision on the merits of Ms. David's complaint until the CBSC had rendered its decision on the other complaints. In October 2009, the CBSC Secretariat rendered its decision, dismissing the other nineteen complaints. The Commission then deemed it appropriate to ask the complainant for her comments on the CBSC decision. In a letter dated 16 December 2009, Ms. David restated the elements of her complaint. On 28 January 2010, the complainant confirmed with the Commission that she had not begun any legal action against CJMF-FM or the host over the comments aired during the program. The full decision can be viewed on the CRTC website: Broadcasting Decision CRTC 2010-534.

    Written by Bill Dulmage - Updated August, 2010

    Source : http://www.broadcasting-history.ca/index3.php?url=http%3A//www.broadcasting-history.ca/listings_and_histories/radio/listings.php%3Fpt%3D212%26r%3D232


    ============================================

    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Historique de CJMF 93,3 Québec

    Message par Carl Fiset le Jeu 30 Sep - 15:48

    CJMF (Le FM 93) est une station de radio de la ville de Québec, Québec, Canada diffusant à la fréquence 93,3 MHz depuis le 15 septembre 1979. Elle est une propriété du groupe Cogeco.

    Année 1979

    C'est le 15 septembre 1979 que CJMF voit le jour et Jean Dumas est le premier à prendre l'antenne de Harmonie FM 93,3. La première chanson jouée fut Gens du Pays de Gilles Vigneault. Le format musical accordé par le CRTC est le « M.O.R. » (Middle of the road).

    Années 1980

    L'année 1982 voit l'arrivée de Claude Thibodeau au FM 93. Monsieur Thibodeau sera la pierre angulaire du changement de format musical du FM 93 avec sa célèbrissime émission Le Trafic Lourd où il se mit à transgresser les lois du CRTC puisque CJMF baignait dans l'encre rouge et puis encore le CRTC venait d'accorder deux autres licences « M.O.R. » (Middle of the road) à CHIK 98,9 et CITF 107,5. Voyant cela Monsieur Thibodeau changea le format musical de la station pour devenir progressivement Rock.

    En 1984, alors qu'elle domine le marché radiophonique de Québec, CJMF perd sa licence de radiodiffusion, retirée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) suite à des plaintes de CHOI et CHRC 800 AM de même que CFLS.

    CJMF doit fermer le 31 mars 1984 parce qu'elle ne respecte pas le format « M.O.R. » (Middle of the road) en vigueur à l'époque.ref Décision CRTC 84-209 http://www.crtc.gc.ca/fra/archive/1984/DB84-209.HTM Le CRTC redonne à CJMF un permis le 18 août 1984 dans le cadre des audiences pour un permis de « station rock ». Ces audiences eurent lieu le 5 juillet 1984.

    En 1986 le CRTC change les formats. Aujourd'hui M.O.R. et Rock se retrouvent sous la catégorie « populaire » du CRTC.

    En 1987, CJMF Le FM 93 bat des records d'auditoire à l'été 1987 avec 573,200 auditeurs, record jamais battu depuis, et détrônant André Arthur le matin.

    Années 1990

    En 1990, l'émission la plus populaire de la seconde moitié des années 1980, Le Zoo, créé par Gilles Parent, Michel Morin et Alain Dumas quitte pour une station compétitrice, CHIK-FM, où elle prend le nom de La Jungle.

    Deux ans après le départ des Zooboys (Parent, Dumas et Morin) pour CHIK, les cotes d'écoutes baissent drastiquement. En février 1992, CJMF annonce un retour au format MOR, renomme la station en Radio-Passion pour la fin août de la même année, et congédie la plupart de ses animateurs. Ce changement empire la situation de CJMF, baissant l'auditoire à environ 110 000 auditeurs par semaine (BBM 1994). En janvier 1995, CJMF embauche le morning man Robert Gillet, mais les cotes d'écoutes n'augmentent pas comme prévu (145 000 à l'automne 1997), et il faudra attendre l'arrivée de l'animateur le plus écouté en ville, André Arthur, qui passe alors de la station AM CHRC à la bande FM. CJMF remonte rapidement les cotes d'écoutes, dépassant même la barre des 300 000 auditeurs par semaine en 2000 et 2001.

    Années 2000

    En novembre 2001, Le FM 93 congédie son animateur vedette, André Arthur, après qu'il a tenu en ondes, et à répétition, des propos méprisants contre le morning-man de la même station, Robert Gillet, deuxième animateur de CJMF en importance à cette époque. Des rumeurs circulent comme quoi il y aurait eu connivence avec le CRTC. Cogeco aurait plutôt congédié Arthur en retour d'une nouvelle licence radio pour la station CJEC (Rythme FM) 91,9.

    Les cotes d'écoutes du FM 93 souffrent énormément du départ du « Roi Arthur », leader incontesté des sondages BBM de la région de Québec depuis plus de vingt ans. En 2002, le congédiement de Robert Gillet, accusé (puis condamné) dans une affaire de prostitution juvénile (l'affaire Scorpion) précipite la chute de la station, dont l'auditoire est supplanté en nombre par celui de CHOI, en pleine ascension depuis quelques années.

    La station peine à se relever dans les années suivantes et fait quelques choix de programmation jugés douteux, notamment l'embauche d'Andrée Boucher, ancienne mairesse de Sainte-Foy (devenue mairesse de la Ville de Québec, décédée le 24 août en plein mandat). Le 93,3 procède ensuite à un ménage, changeant l'orientation de la station. (??? ; ajout de l'administration du forum)

    Années 2010: "C'est Québec"

    Actuellement la programmation comprend (source: www.fm93.com) :

    Du lundi au vendredi :

    06:00-10:00 Bouchard en parle (Sylvain Bouchard, Josey Arsenault, Jean-François Gilbert et Marc-André Boivin )

    10:00-13:00 Liberté d'opinions (Hugo Langlois)

    13:00-14:00 Voir grand.FM (Anne Marcotte) → Vendredi Sexe (Cindy Cinnamon & Jean-Luc Audet)

    14:00-17:55 Le retour de Gilles (Gilles Parent, Louis Lacroix, Dan Pou, Nicolas Lacroix et Catherine Bachand)

    17:55-18:00 L'Avant match ( Dan Pou & Bernard Laberge )

    19:00-21:00 Berni on the rock (Bernard Laberge)

    21:00-00:00 Les soirées musicales francophones.

    00:00-06:00 Le meilleur du rock anglophone.

    Les Week-End

    06:00-09:00 Les oubliables (Dominike Audet)

    09:00-12:00 Week-end 100 limites (Dominike Audet)

    12:00-18:00 Week-end 100 limites (Dennis Hennessey)

    19:00-00:00 Les soirées musicales francophones.

    00:00-06:00 Le meilleur du rock anglophone.

    Animateurs
    Actuels

    * Josey Arsenault
    * Dominike Audet
    * Catherine Bachand
    * Sylvain Bouchard
    * Jean-François Gilbert
    * Dennis Hennessey
    * Bernard "Berni" Laberge
    * Jean-François Labrie
    * Louis Lacroix
    * Nicolas Lacroix
    * Hugo Langlois
    * Gilles Parent
    * Dan Pou

    Anciens

    * André Arthur
    * Jean Beaudry
    * Shirley Bishop
    * Andrée Boucher
    * Diane Bouffard
    * Sylvain Carbonneau
    * Jean Caseault
    * André Chouinard
    * Alain Dufresne
    * Alain Dumas
    * John Ferguson
    * Stéphane Gasse
    * Mike Gauthier
    * Robert Gillet
    * Mario Grenier
    * Andrée-Anne Guay
    * Josée Guimond
    * Michel Jasmin
    * Alain Laforest
    * Frédérique Meunier
    * Michel Morin
    * Eric Nolin
    * Louis Pelletier
    * Martin Pouliot
    * Robert Ross
    * Jack Roy
    * Claude Thibodeau

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/CJMF-FM
    avatar
    Carl Fiset
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 14164
    Age : 46
    Date d'inscription : 11/09/2006

    proutporut Re: Historique de CJMF 93,3 Québec

    Message par Carl Fiset le Jeu 30 Sep - 16:05


    Archives radios...

    Le FM 93 des années 80:
    Voici un extrait de texte récolté sur un forum de discussion radio et résumant brièvement à travers ses péripéties avec le CRTC, l'histoire de cette radio dans laquelle j'ai eu le plaisir de travailler pendant près de 10 ans.

    *N.B. Vous n'avez qu'à clicquer sur les parties de textes en rouge pour écouter des extraits.

    Au début des années 80 le CRTC était une bien plus grande puissance qu’il l’est aujourd’hui. Le contenu musical de
    chaque station était réglementé, soit dans son pourcentage francophone, son genre musicale, les émissions autres,
    ainsi que le développement de nouveaux artistes. Chaque station avait un mandat différent accordé et étroitement
    surveillé par le CRTC.

    Le 15 septembre 1979, le CRTC accorde une licence d’exploitation FM pour la fréquence 93,3 à un groupe composé
    entre autre de Michel Noël et Martin Brandl. Une licence à contenu musical MOR (middle of the road) un genre
    musicale à rythme modéré.

    L’entreprise comme telle se portait bien, malgré la dominance des stations AM dans le marché de Québec. Mais en
    1981, le CRTC a accordé, non pas une, mais deux stations presque du même coup, soit CITF 107 5 et CHIK 98 9 la
    "relax" station avec le même contenu musical MOR que celui accordé à CJMF un an et demi plus tôt.

    Voyant le non sens du marché radiophonique diffusé sur la bande FM, et la popularité de la musique pop disco
    diffusée en monopole par le station CFLS AM, le FM 93 commence à diffusé Le 5 à 8, une émission disco non permise
    dans la licence d’exploitation de CJMF, mais en contournant certaines lois et en jouant avec les mots, le tout était
    toléré, jusqu’au moment ou cette effervescence pris place dans la majeure partie de la programmation.

    L’arrivé de Claude Thibobeau de CJRP n’était pas étrangère à cette poussée, et l’émission Le Trafic Lourd, qu’il anima
    avec brio, connu un immense succès le soir sur les ondes du 93. N’oublions pas qu’à ce moment, la télévision n’offrait
    pas une aussi grande qualité de programmation, et qu’il y avait encore beaucoup d’auditeurs radio à cette époque.

    Suite à la montée incroyable que connu le FM 93 dans les sondages BBM, CFLS, la seule station a posséder une
    licence AOR (accentuée sur le rock) à Québec, mais sur la bande AM, et CHOI FM, qui avait une licence MOR semblable
    à celle de CJMF, CHIK et CITF, déposèrent une plainte simultanée stipulant que CJMF contrevenait à sa propre
    licence et que le contenu musical n’était pas celui accordé par le CRTC.

    Suite à plusieurs avertissements du CRTC, le FM 93 poussa l’audace de continuer sa programmation à 97 % rock et
    de faire une demande de modification de licence pour avoir le premier FM AOR à Québec. Le CRTC refusa toutes les
    demandes et menaça CJMF de révoquer sa licence s’il ne revenait pas à son contenu musical MOR.

    Les artisans et propriétaires de CJMF, croyants que jamais le CRTC n'irait jusqu’à révoquer leur licence , continuèrent
    leur programmation rock jusqu’au 28 février 1984, où le CRTC révoquait définitivement la licence pour le 31 mars 1984.
    Devant la situation, le FM 93 n’avait d’autre choix que de donner un dernier cri du cœur et de faire une vrai radio rock,
    comme les gens de Québec le voulaient. Le mois de mars 1984 à été le mois le plus émotif et le plus mémorable
    dans l’histoire de la radio à Québec. La programmation du FM 93 était presque entièrement en anglais, mis à part
    Offenback et Corbeau. Les gens de Québec était vraiment en amour avec le 93 !

    Le 31 mars à minuit, le moment fatidique était arrivé et la station a cessé d’émettre. Claude Thibodeau dans ses
    dernières paroles à minuit moins une dit « il faut que j’arrête de diffuser sur cette station dans 3 secondes, de toute
    façon je ne pourrais pas aller beaucoup plus loin » …. Une "tone" suivit et puis plus rien … Une manifestation monstre
    a eu lieu devant la station ce soir là.

    Dans les semaines qui suivirent, CFLS déposait une demande au CRTC pour diffusé sur la bande FM, CHOI FM
    demanda une licence AOR ainsi que CJMF à nouveau. Et suite à l’effervescence que le 93 provoqua dans ses
    derniers moments, l’instauration du comité survie FM 93 installé à Place Laurier et dans un local à Québec, et toutes
    les lettres envoyées par les auditeurs mécontents, le CRTC accorda la première licence AOR sur la bande FM à CJMF
    FM 93. Le 18 août 1984 lors de la réouverture, le "tone" infernal diffusé depuis des mois prenait fin et les artisans du
    FM 93 reprenaient de plus belle avec leur licence rock à 55% francophone exclusive sur la bande FM à Québec.

    C'est un peu plus tard après la réouverture dans l'année 1985 que l'on assista à la naissance du zoo du FM 93.
    Gilles Parent et Daniel Coulombe de retour d'un voyage à Miami s'inspire de l'émission du même nom diffusée sur Y 100
    pour créer et réaliser des capsules humoristiques diffusées le matin. Par la suite, devant le succès croissant, plusieurs gens talentueux se joindront à l'équipe du zoo du FM 93 qui deviendra l'émission de radio la plus populaire le matin à Québec.

    Ce monopole rock sur la bande FM durera jusqu’à janvier 1987 où CHIK se verra accorder la deuxième licence AOR à
    Québec.

    Le printemps 1987 sera couronné par la plus grosse cote d’écoute jamais réalisée par une station à Québec,
    soit 573 000 auditeurs écoutant le FM 93. Quelque mois plus tard la station sera vendu 9 million de dollars à
    COGECO.

    Voilà, c’est "groso modo" ce qui s’est passé pour le révocation de la licence du FM 93 et toutes ses répercussions.
    Le 93 a fait vibrer les gens de Québec pendant 10 ans, et selon l’avis de bien des gens, le FM 93 a offert la plus belle
    radio de l’histoire du Québec.
    Archives additionnelles du FM 93 des années 80:

    93 hits 1983.
    93 show zappa.
    93 Show Deep purple.
    93 show hall&oates.
    93 Plusieurs indicatifs, "jingles", promos et commerciaux.
    93 zoo the boss (l'impossible concert).
    93 hits87.
    93 hits88.
    93 Le son de la capitale (chanson du 10 ième anniversaire).

    Archives additionnelles:

    CFOM ("last hour") 1975 + CFOM memory weekend au FM 93 en 1985.
    CFLS dans les années 70.





    Source : Daniel Coulombe via : http://www.dcmix.net/archivesf.htm


    ============================================


    Contenu sponsorisé

    proutporut Re: Historique de CJMF 93,3 Québec

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Avr - 17:26