Juin 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier


Partagez
Aller en bas
avatar
Carl Fiset
Administrateur
Administrateur
Nombre de messages : 14185
Age : 47
Date d'inscription : 11/09/2006
http://radiomonde.lolforum.net

proutporut Alain Dufresne et révolutionner la radio

le Mer 24 Jan - 19:39
Beaucoup de gens ont applaudi ce texte de Alain Dufresne  au sujet de révolutionner, si on veut, la façon de faire de la radio aujourd’hui au Québec. Si ce texte a le mérite de souligner le manque d’originalité et le conservatisme en frais de façons de faire la radio au Québec et d’effleurer le problème avec les directeurs de programmes et les patrons de stations de radio, sans les nommer, qui demandent ou demanderaient de faire de la radio d’une certaine vieille façon, permettez-moi de ne pas être si enthousiaste par rapport à cet article. Selon moi, j’aurais préféré qu’il souligne d’autres facteurs qui créent ou maintiennent ce problème à la radio. C’est que je disais à quelqu’un il y a quelques semaines quand je disais que les textes de cet auteur pourraient aller plus loin sans aller dans le « trop technique ».

Évidemment, il y a bien le conservatisme des programmateurs radio et des propriétaires qui est en partie la source du problème. C’est vrai avec l’originalité de la radio parlée actuellement et aussi avec la présence féminine comme animatrices ou co-animatrices avec des rôles trop clichés. Mais il y a aussi le conservatisme des vendeurs de pub et des annonceurs. Les gens qui annoncent à la radio veulent profiter de la visibilité pour mousser leurs ventes de produits. Ce n’est pas tous les annonceurs qui veulent s’associer à des émissions trop originales ou différentes soit pour une question d’image ou soit pour une visibilité moindre. Si le vendeur de pubs a plus de difficulté à vendre, il se peut qu’il influence les programmateurs et les propriétaires en leur suggérant de présenter des émissions plus « mainstream » pour récolter plus de sous.

De plus, Dufresne ne nous parle pas vraiment dans son texte de ces futurs animateurs ou animatrices de radio et ce qu’ils/elles veulent vraiment faire en animation radio. De ce que j’ai pu voir et entendre au cours des dernières années sur les blogues, les forums et en ondes, plusieurs de ces nouveaux animateurs ont des opinions sur tout et sur rien à la fois. En ondes, ils imitent leurs mentors des ondes, les Jeff Fillion, les André Arthur. J’ai déjà discuté à plusieurs reprises sur ce blogue et anciennement sur le forum au sujet des fameux  wannabes Jeff Fillion et des wannabes André Arthur. Je trouve normal en partie que les jeunes animateurs s’inspirent de ce qui se passe en ondes mais ils ne sont pas originaux en général non plus. Ils sont souvent de pâles copies des grands. Est-ce qu’ils se mettent au diapason de ce qui est demandé par les programmateurs radio pour obtenir un job ? Possible. Car être trop original pourrait être risqué pour eux, pour se faire un nom et se trouver des jobs. D’ailleurs, comme prof au CRTQ, que fait Alain Dufresne pour encourager les futurs animateurs de radio à développer une personnalité propre en ondes, à développer la créativité chez eux ? Il ne nous le dit pas dans son texte. Peut-être se met-il lui aussi au diapason de ce que demandent les propriétaires et programmateurs pour ne pas nuire aux chances de ses élèves ? C’est peut-être un peu tout ça en fin de compte. J’aurais vraiment aimé que monsieur Dufresne nous en dise plus. Mais peut-être là aussi, il ne veut pas se nuire ou nuire à quelqu’un d’autre.

============================================

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum